Les Aigles de Shenandoah : Partie II

Je vous ai présenté l’histoire de ma nouvelle collection “Les Aigles de Shenandoah” dans mon  article précédent. Aujourd’hui, je voulais vous parler des cinq derniers modèles (“Yepa”, “Coahoma”, “Chimalis”, “Kiona” et “Chenoa”)  présentés sur ma boutique.

les aigles de shenandoah

Yepa” est un prénom féminin amérindien signifiant “Princesse d’hiver“. C’est pourquoi je me suis tournée vers un tissu noble, du satin mat au touché soie de couleur parme. Le violet est une couleur royale représentant la subtilité, le mystère, l’idéalisme… Le parme, quant à lui, dérivé du violet apporte douceur et élégance. Pour la coupe, j’ai opté pour une longue robe asymétrique, qui suit les mouvements du corps. Des manches et pans de perles viennent habiller cette robe en rappel à l’hiver et à ses délicats flocons de neiges.

les aigles de shenandoah

Coahoma” signifie “Panthère rouge‘ en amérindien. Afin de représenter la puissance et la force de la panthère, j’ai choisi un modèle volumineux. Le tulle permet justement de créer des silhouettes à la fois légères et imposantes, de plus, sa couleur rouge lui donne davantage de force et de caractère.

les aigles de shenandoah

Pour cette création “Chimalis“, signifiant “Oiseau Bleu“, j’ai opté pour un modèle bustier à la forme sirène. Pour représenter le “bleu” j’ai travaillé un patchwork de jean aux coutures apparentes, puis agrémenté le bas de la robe de pans de tulles blanc et gris. Tel les ailes d’un oiseau, ceux-ci s’animent en suivant les mouvements de la marche, apportant grâce et légèreté.

Kiona” est un prénom amérindien qui signifie “Colline dorée“. Naturellement, j’ai opté pour ce tissu crêpe de couleur vert pâle irisé de reflets dorés. Afin de représenter les différents reliefs d’un colline, j’ai ajouré cette création au niveau de la taille et réalisé des fronces sur les côtés de la jupe.

les aigles de shenandoah

Chenoa“, signifie “Colombe Blanche” en amérindien. Je voulais un modèle qui soit léger et élégant. C’est pourquoi, j’ai choisi de la dentelle de calais blanche pour le bustier. Pour la jupe et sa traîne, quant à elles, j’ai opté pour du taffetas froissé que j’ai agrémenté de petites tâches de peinture cuivrée, lui apportant ainsi toute son originalité.

Partager: